Veillée citoyenne pour le Tibet, 10 déc. et 13 déc. 2009, Paris.

Communiqué FPADH et CTF

mardi 8 décembre 2009 par Rédaction

Le 10 décembre de chaque année, la communauté internationale célèbre l’anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.
A l’occasion de cette Journée Internationale des Droits de l’Homme, la Fédération des Pays Asiatiques pour les Droits de l’Homme (FPADH) invite à observer cet événement sous forme de 2 rendez-vous :

- Veillée citoyenne
- jeudi 10 déc. de 18h à 20h30,
M° Alma-Marceau (Ligne 9) à Paris.

NB des manifestations similaires ont lieu dans d’autres pays [1]

- Conférence, projection et spectacle,
- dim. 13 déc. de 14h à 18h,
au Musée des Arts et Traditions populaires,
6, avenue du Mahatma Gandhi
75016 Paris. M° Sablon

Communiqué :

Non seulement, la Communauté Tibétaine de France participera activement aux activités de la journée internationale des Droits de l’Homme, mais elle invite aussi ses sympathisants à venir afin de renouveler leur soutien pour la reconnaissance des Droits de l’Homme des peuples d’Asie.

A travers l’histoire, les droits fondamentaux, et en particulier la liberté d’expression, ont été reconnus comme des principes universels par l’Organisation des Nations-unies. Cependant, ces droits et ces libertés sont constamment bafoués chaque jour sous la menace et la violence. La liberté ne peut être assurée qu’à travers une lutte constante.

En France comme dans beaucoup de pays libres et démocratiques, la liberté d’expression est un principe intangible, c’est sur cette base que toute personne peut librement émettre ses opinions sur un sujet donné mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution… Il s’agit donc d’un droit fondamental. Mais que reste-t-il de cette liberté dans le reste du monde ? Surtout, dans les pays qui sont encore sous la dictature, pour des peuples opprimés, ou dans les pays comme la Chine populaire dite "communiste", le Vietnam, la Birmanie, La Corée du Nord ainsi que dans le Tibet occupé ?

La presse est entièrement contrôlée, la liberté d’expression est quasiment nulle, les sites internet sont sous haute surveillance, la propagande est toujours présente, et utilisée pour contrôler la population. Les blogueurs, les journalistes, les écrivains, sont arrêtés et condamnés à la prison. Promouvoir la liberté d’expression, la liberté de la presse, l’indépendance et le pluralisme des médias, la démocratie, la paix et la tolérance, tel est le devoir de chacun des membres de la FPADH.

C’est pourquoi, nous vous espérons nombreux à venir célébrer avec nous cette journée dédiée à la liberté d’expression, de la presse et des médias.


Source : Communiqué de la Fédération des Pays Asiatiques pour les Droits de l’Homme, et Communauté Tibétaine de France , 7 déc. 2009

[1] dont Genève, le 10 déc. 2009 de 11h à 15h20, où un rassemblement ira de la Maison des Associations au Palais de Wilson (OHCHR, Bureau du Haut Commissaire de l’ONU aux Droits de l’Homme), puis jusqu’à la Place des Nations (siège de l’ONU).
Contact : Tsamchoe Wiederkehr : 079 224 44 72 ou Jacques Arnal : 079 4366531
Organisation : Communauté Tibétaine en Suisse & Liechtenstein et des représentants de la Communauté Ouïgoure


<:accueil_site:> | <:info_contact:> | <:plan_site:> | [(|?{'',' '}) | <:icone_statistiques_visites:>
<:info_visites:>

<:icone_suivi_activite:> fr  <:icone_suivi_activite:>   <:icone_suivi_activite:>    ?    |    <:ecrire:titre_sites_syndiques:> OPML   ?

<:site_realise_avec_spip:> 2.1.13 + AHUNTSIC