Arrestation de moines du Temple de Ramoche à Lhassa

jeudi 10 avril 2008 par Monique Dorizon

Contrairement à ce qu’annoncent les autorités, le calme n’est pas revenu dans la ville de Lhassa. Les restrictions et les détentions massives se poursuivent particulièrement dans les monastères.
Le 7 avril, environ 70 moines du Temple de Ramoche, ont été arrêtés à la suite d’une descente de la Police Populaire Armée (PAP) en pleine nuit, dans les habitations des moines. On ne sait pas où ceux-ci ont été emmenés. Il ne reste plus que quelques moines dans ce temple qui en comptait auparavant une centaine. Depuis le 14 mars, les déplacements des moines du temple de Ramoche ont été grandement restreints.
Ce même type de limitations est imposé dans tous les grands monastères du Tibet, y compris Drepung, Ganden et Sera. Le contrôle par la Police Populaire Armée et le Bureau de la Sécurité Publique demeure constant.

Source : TCHRD 9 avril 2008


<:accueil_site:> | <:info_contact:> | <:plan_site:> | [(|?{'',' '}) | <:icone_statistiques_visites:>
<:info_visites:>

<:icone_suivi_activite:> fr  <:icone_suivi_activite:>   <:icone_suivi_activite:>    ?    |    <:ecrire:titre_sites_syndiques:> OPML   ?

<:site_realise_avec_spip:> 2.1.13 + AHUNTSIC