Détention d’une centaine de manifestants dans le Comté de Drango, au Sichuan

samedi 4 février 2012 par Rédaction , Monique Dorizon

Plus de 100 manifestants tibétains ayant fui les tirs de la police chinoise, ont été placés en détention ainsi qu’un nombre inconnu de personnes blessées lors de la fusillade du 23 janvier 2012, dans le Comté de Drango [1], selon des sources tibétaines. [2]

Les tirs de la police ont suscité dans la Province du Sichuan une série de manifestations contre la domination chinoise et pour les droits des Tibétains lors desquelles des groupes de défense des droits et des exilés estiment qu’au moins six personnes ont été tuées et 60 blessées, certaines grièvement.
Des témoins ont décrit les manifestations de Drango, qui appelaient à la liberté pour le Tibet et le retour du chef spirituel en exil, le Dalaï Lama, comme pacifiques.

"Plus de 100 Tibétains ont été arrêtés et emmenés de la région de Drango", a déclaré Kalsang, moine basé en Inde, citant des sources de la région.
"Ils ont été emmenés à la prison de Ra Nga Kha à Bamei, situé entre Dartsedo et Tawu [3]", rapporte Kalsang.
"Les Tibétains blessés ont été emmenés avec les autres « pour un traitement médical », mais on ne sait pas s’ils vont être vraiment traités. Leurs noms et d’autres détails les concernant ne sont pas connus", a-t-il dit.

Kalsang a déclaré que bien qu’il soit incapable de parler à des contacts à Drango même, il a reçu confirmation de ces détentions de sources situées dans les zones avoisinantes.
"Il est certain que 100 Tibétains ont été emmenés à la prison de Bamei", affirme Kalsang.
"Après la fusillade, la ville de Drango a été remplie de policiers chinois et de forces de sécurité armées", poursuit Kalsang, ajoutant que les autorités chinoises ont immédiatement commencé à identifier les manifestants à l’aide de photos et vidéos prises lors de la manifestation.
"Même les écoliers, identifiés sur les photos, ont été arrêtés", a-t-il dit.

Source : Radio Free Asia, 1er février 2012.

Vous avez apprécié cet article ? Faites-le suivre à vos amis !

Share |

[1] Drango, parfois écrit Drakpo ou Draggo, (Luhuo, 炉霍县 en chinois), est un district administratif de la "Préfecture autonome tibétaine" de Kardzé, dans la province du Sichuan. Repérer Drango (Luhuo) sur cette carte.

[2] Voir les articles :
- "La police ouvre le feu sur des Tibétains : au moins un mort et de nombreux blessés", du 23/01/2012
- "De nouveaux Tibétains meurent sous les balles de la sécurité chinoise", du 25/01/2012.

[3] Bamei, ou Bameizhen sur cette carte, est situé entre Tawu au nord-ouest et Dartsédo au sud-est.
Tawu  : Dawu sur la carte Google, Daofu ou 道孚县 en chinois.
Dartsédo ou དར་མདོ་རྫོང en tibétain. Le nom chinois actuel est Kangding (康定县), connu autrefois comme Tatsienlou (transcription chinoise de Dartsédo : Dǎjiànlú (打箭爐). Dartsédo est écrit Garze sur la carte Google, car Dartsédo (Kangding) est le chef-lieu de la Préfecture de Kardzé.


<:accueil_site:> | <:info_contact:> | <:plan_site:> | [(|?{'',' '}) | <:icone_statistiques_visites:>
<:info_visites:>

<:icone_suivi_activite:> fr  <:icone_suivi_activite:>   <:icone_suivi_activite:>    ?    |    <:ecrire:titre_sites_syndiques:> OPML   ?

<:site_realise_avec_spip:> 2.1.13 + AHUNTSIC