JO de Pékin : Le prince Charles n’assistera pas à la cérémonie d’ouverture

mardi 29 janvier 2008 par Rédaction

Le Prince Charles a annoncé qu’il n’assistera pas à la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Pékin, dans une lettre envoyée à un groupe de défense des droits de l’Homme au Tibet et rendue publique le 28 janvier 2008.
Le groupe Free Tibet Campaign a affirmé qu’il avait écrit au Prince Charles pour lui demander de ne pas assister aux JO d’été de Pékin.  [1]
Selon ce groupe, le secrétaire adjoint du Prince, Clive Alderton, a répondu : "Comme vous le savez, son altesse royale s’intéresse de près et depuis longtemps au Tibet et a eu le plaisir de rencontrer à plusieurs occasions sa sainteté le Dalaï Lama", chef spirituel du Tibet en exil.
"Vous demandez au Prince de Galles de ne pas assister à la cérémonie d’ouverture des jeux Olympiques de Pékin en 2008. Son altesse royale n’assistera pas à la cérémonie", écrit M. Alderton.
Le Prince est un supporteur connu de la cause tibétaine. Il avait notamment organisé une réception à St. James Palace en mai 2004, en l’honneur du Dalaï Lama.

Le comité d’organisation des JO-2008 (BOCOG) a réagi à cette annonce en déclarant, selon Wang Hui, une porte-parole du BOCOG :
"Nous ne sommes pas au courant d’un éventuel boycott de la Chine par le Prince Charles. Je pense qu’un boycott des Jeux olympiques serait injuste. Les Jeux de Pékin appartiennent à tout le monde, pas seulement à la Chine. Notre slogan est ’Un monde, un rêve’."
Elle n’a cependant pas révélé si le Prince Charles, dont la soeur, la Princesse Anne est membre du Comité international olympique (CIO), avait été invité à la cérémonie d’ouverture.

Source : AFP et Free Tibet Campaign, 28 janvier 2008

[1] Free Tibet Campaign s’explique sur cette invitation du Prince Charles par la Chine et son refus dans un document du 28 janvier publié sur le site FreeTibet.org.
Free Tibet Campaign a eu connaissance fin 2007 d’une mission donnée à la nouvelle ambassadrice chinoise, Mme Fu Ying, de "charmer" le Prince Charles, bien connu pour sa position critique sur les abus des Droits de l’Homme en Chine, avec l’intention spécifique de lui faire accepter une invitation à la cérémonie d’ouverture des J.O.
Le Prince Charles est très conscient de la victoire pour la propagande chinoise qu’occasionnerait son acceptation de participer à la cérémonie d’ouverture des JO.
Free Tibet Campaign ajoute que les athlètes n’ont pas le choix de l’endroit où ils joueront, et ce n’est pas leur faute si ces Jeux ont été attribués à l’un des régimes les plus répressifs de la planète.
Par contre, les personnalités qui ont reçu des invitations du gouvernement chinois pour participer aux Jeux ont le choix : accepter l’invitation et donner un accord tacite aux abus des Droits de l’Homme pratiqués par la Chine, ou refuser l’invitation. Le Prince Charles a fait son choix.


<:accueil_site:> | <:info_contact:> | <:plan_site:> | [(|?{'',' '}) | <:icone_statistiques_visites:>
<:info_visites:>

<:icone_suivi_activite:> fr  <:icone_suivi_activite:>   <:icone_suivi_activite:>    ?    |    <:ecrire:titre_sites_syndiques:> OPML   ?

<:site_realise_avec_spip:> 2.1.13 + AHUNTSIC