Les monastères contraints d’afficher des portraits de dirigeants communistes chinois

lundi 30 janvier 2012 par Rédaction , Monique Dorizon

Alors même que le 23 janvier 2012, au Tibet oriental, le personnel de la sécurité chinoise était en train de tirer sur des manifestants tibétains désarmés [1], les autorités chinoises du Tibet central ont distribué des drapeaux chinois et des photos de dirigeants chinois aux habitants tibétains.

Coïncidant avec le nouvel an chinois, Xinhua, agence de presse officielle a rapporté que plus d’un million de drapeaux nationaux chinois et des portraits illustrant les quatre générations de hauts dirigeants de la Chine [2] ont été distribués aux monastères, écoles, bureaux et ménages ruraux.

La distribution de drapeaux et de portraits comporte de fortes connotations politiques, les ménages et les temples refusant leur affichage courent le risque "d’offenser" les employés locaux et les dirigeants du parti communiste.

Ceci est devenu une évidence lorsque Padma Choling, [3] a déclaré que l’affichage de portraits était destiné à exprimer la "gratitude des Tibétains de la République Populaire de Chine envers le gouvernement central et le Parti communiste chinois".

Le site Phayul avait signalé l’an dernier que la Chine avait l’intention d’envoyer 20 000 représentants chinois dans les villages tibétains dans la région soi-disant autonome du Tibet afin de "re-modeler l’esprit des Tibétains". [4]

Ces fonctionnaires chinois vont demeurer un an dans les villages tibétains pour qu’ils "épousent le patriotisme et l’amour pour la Chine", tout en distribuant en grande quantité des drapeaux nationaux chinois et des photos de dirigeants chinois dans tous les villages tibétains.

Ce mouvement de pénétration dans les villages tibétains ainsi que la politique des "Neuf incontournables" introduite en décembre dernier, qui comprend neuf éléments, dont des portraits de dirigeants communistes, le drapeau communiste et une copie du Quotidien du Peuple géré par l’Etat, devant être présents dans tous les temples, font partie des nombreuses règles mises en place par le chef du parti communiste chinois, Chen Quanguo, nommé au Tibet en août 2011. [5]

Source : Phayul, 29 janvier 2012.

Voir la vidéo en anglais de NTDTV

Vous avez apprécié cet article ? Faites-le suivre à vos amis !

Share |

[1] Voir les articles :
- "La police ouvre le feu sur des Tibétains : au moins un mort et de nombreux blessés", du 23/01/2012 ;
- "De nouveaux Tibétains meurent sous les balles de la sécurité chinoise", du 25/01/2012 ;
- "Déclaration du Dr Lobsang Sangay sur les récents meurtres des Tibétains par le gouvernement chinois", du 27/01/2012.

[2] Les quatre générations et leurs concepts/théories :

  • Mao Tsetoung (01/10/1949 au 09/09/1976) : concept de "la pensée de Mao Tsetoung"
    (Hua Guofeng (09/09/1976 au 22/12/1978), démis de ses fonctions, n’est pas compté dans les "quatre générations")
  • Deng Xiaoping (22/12/1978 au 12/10/1992) : concept de "la théorie de Deng Xiaoping",
  • Jiang Zemin (12/10/1992 au 19/09/2004) : "les trois représentations",
  • Hu Jintao (19/09/2004- ) : "concept de développement scientifique"

[3] Padma Choling a servi 17 ans dans l’armée chinoise. Nommé par Pékin président du gouvernement de la "Région Autonome du Tibet" le 15 janvier 2010, il est le plus important responsable local d’origine tibétaine. Selon Robie Barnett, professeur d’études tibétaines à l’Université Columbia de New York, "Nommer un ancien officier à la tête du Tibet indique que la Chine perçoit désormais le Tibet sous l’angle du contrôle militaire".
Source : Radio Canada/AFP/AP janvier 2010.

[4] Voir l’article "20 000 fonctionnaires chinois pour une éducation patriotique dans les villages tibétains", du 19/10/2011.

[5] Voir l’article "La Chine remplace le Secrétaire du Parti pour la "Région autonome du Tibet"", du 29/08/2011.


<:accueil_site:> | <:info_contact:> | <:plan_site:> | [(|?{'',' '}) | <:icone_statistiques_visites:>
<:info_visites:>

<:icone_suivi_activite:> fr  <:icone_suivi_activite:>   <:icone_suivi_activite:>    ?    |    <:ecrire:titre_sites_syndiques:> OPML   ?

<:site_realise_avec_spip:> 2.1.13 + AHUNTSIC