Parution d’Alternative Tibétaine n° 2 : "Le défi d’un projet indépendantiste"

jeudi 20 décembre 2007 par Rédaction

Le numéro 2 d’Alternative tibétaine est désormais disponible. Cette publication annuelle éditée en France est entièrement consacrée à la question du Tibet. Son but est de "promouvoir la pensée politique tibétaine dans sa pluralité, en s’attachant tout particulièrement à restituer fidèlement l’expression de son identité nationale".

Le premier numéro, en 2006, intitulé "Pluralisme et liberté d’expression", s’attachait à redonner la parole aux indépendantistes tibétains. Dans ce second numéro, en 2007, intitulé "Le défi de Rangzen", Alternative tibétaine s’efforce de rendre compte de l’évolution de ce mouvement indépendantiste tibétain : ses avancées, mais également ses limites et ses défis. Ainsi, selon l’éditorial, les "partisans de Rangzen (indépendance) ne peuvent plus se contenter de critiquer indéfiniment le gouvernement tibétain en exil en vue d’un changement politique, sans faire de propositions puis les mettre en oeuvre". Tout en poursuivant une lecture critique de la ligne officielle actuelle, la rédaction estime qu’en l’absence de proposition alternative viable, cette même ligne officielle constitue "pour l’instant la seule solution : un radeau à la dérive, certes, mais qui flotte. Et il ne s’agit pas de le faire sombrer".
Ainsi, afin de proposer une issue à l’impasse politique et diplomatique actuelle, les indépendantistes semblent devoir se soucier de parvenir à "un mouvement unifié et structuré, un projet alternatif clairement identifiable et une visibilité politique, notamment à travers leur représentation parlementaire en exil".
Autant de questions et de pistes de réflexion développées dans ce second numéro, qui comprend l’interview de trois députés tibétains : Karma Choephel (président du Parlement), Penpa Tsering et Karma Yeshi.
Accompagnant une rétrospective de l’année 2007, d’autres sujets sont également abordés :
- l’évolution du mouvement tibétain dans son ensemble et ses différentes orientations politiques ;
- la démocratisation en exil et ses enjeux diplomatiques ;
- les relations tibéto-taiwanaises ;
- les implications stratégiques du chemin de fer Golmud-Lhassa ;
- le cinéma et le théâtre tibétains, parmi d’autres sujets.

Alternative tibétaine permet ainsi d’enrichir et d’élargir son champ de réflexion, de s’immerger dans la pensée d’auteurs tibétains jusqu’à présent non publiés en langue française. Et, selon les mots de la rédaction, "apporter une meilleure lisibilité et une meilleure écoute des enjeux de la cause tibétaine et des perspectives de son évolution".

Alternative tibétaine est un journal gratuit. Il est possible de se le procurer en renvoyant à la rédaction [1] une enveloppe format A4 préaffranchie à 2,11 euros. (Pour le même tarif postal, deux exemplaires peuvent être envoyés : le n°2, 2007, et/ou le n°1, 2006).


Alternative tibétaine présente un point de vue des Tibétains en faveur de l’indépendance du Tibet. Même si tous ne partagent pas cette idée de l’indépendance du Tibet - qui n’est pas la position du Dalaï Lama ni du gouvernement tibétain en exil - c’est une excellente lecture pour se forger son opinion, et les références historiques, très nombreuses, permettent aussi de bien comprendre le contexte géopolitique.

Le sommaire de ce numéro peut être consulté en ligne sur le site d’Alternative Tibétaine

[1] Alternative tibétaine. 38, rue Baussenque. 13002 Marseille


<:accueil_site:> | <:info_contact:> | <:plan_site:> | [(|?{'',' '}) | <:icone_statistiques_visites:>
<:info_visites:>

<:icone_suivi_activite:> fr  <:icone_suivi_activite:>   <:icone_suivi_activite:>    ?    |    <:ecrire:titre_sites_syndiques:> OPML   ?

<:site_realise_avec_spip:> 2.1.13 + AHUNTSIC