Appel du Tibetan Youth Congress

Relais de la flamme de l’indépendance, 22 juin, Paris

Communiqué

vendredi 13 juin 2008 par Monique Dorizon

Le Tibetan Youth Congress (Congrés de la Jeunesse Tibétaine) la plus grande organisation non-gouvernementale tibétaine organise le "Relais de la Flamme de l’Indépendance au Tibet". Elle a été allumée à Dharamsala en Inde le 25 mars 2008 et traverse les cinq continents avant de forcer son chemin au Tibet à travers le Népal.
Elle sera à Paris le 22 juin 2008. Flamme de l'indépendance
La manifestation organisée avec Etudiants pour un Tibet Libre se déroulera à partir de 12h au départ de la Place Denfert-Rochereau pour se terminer aux abords du stade Charléty.

Les Jeux olympiques sont un symbole de Liberté et de Paix, un événement international où l’amitié et la fraternité entre les peuples est célébrée. Le Comité International Olympique s’est fourvoyé et a fait l’une des plus grandes erreurs de son histoire en attribuant les JO 2008 à Pékin, à un régime responsable de l’assassinat de plus d’un million de Tibétains, régime responsable de la destruction de plus de 6 000 monastères. Aujourd’hui la civilisation tibétaine est en péril, minoritaire sur sa propre terre, elle n’en finit plus d’agonir sous les coups de l’occupant chinois.

Une flamme contre l’occupation chinoise du Tibet

Historiquement, le Tibet a toujours été une nation indépendante. Le principal objectif de lancer "le relais de la Flamme de l’indépendance au Tibet" est de dénoncer l’occupation illégale du Tibet par la Chine depuis 1949, de protester contre le passage de la flamme olympique des JO 2008 à travers le Tibet et de sensibiliser la communauté internationale sur la situation au Tibet sous occupation coloniale de la Chine. Les récentes manifestations qui se sont déroulées au Tibet ont montré le profond ressentiment du peuple tibétain contre le gouvernement chinois. La brutale campagne de répression contre un peuple pacifique montre à la face du monde le vrai visage de la Chine. Il est quasiment certain que la répression ne fait que commencer, nous savons qu’elle sera impitoyable. Nous pouvons faire confiance aux dictateurs de Pékin pour bafouer les Droits de l’Homme, pour torturer, humilier, pour faire couler le sang, pour faire de l’épuration ethnique. Le scénario est toujours le même : on boucle le pays, on expulse les étrangers, on interdit l’entrée aux journalistes, on inonde de troupes policières et militaires et ensuite sans crainte d’être vu on "génocide" dans un silence assourdissant.

Mobilisation

Nous appelons tous les citoyens à se mobiliser, aujourd’hui, demain, jour après jour, pour faire pression sur nos dirigeants, du Président de la République à nos élus locaux, car c’est aux citoyens de défendre les Droits de l’Homme, les leurs et ceux des autres également, et non pas aux Etats qui, lorsqu’ils ne les instrumentalisent pas, les font passer derrière leurs intérêts économiques ou stratégiques.

Nous appelons tous les citoyens à faire entendre leur voix pour la liberté du peuple tibétain, pour nous aider à retrouver notre indépendance perdue.
Cette flamme pour l’Indépendance du Tibet constitue pour le Tibetan Youth Congress un symbole et un engagement : continuer à lutter pour retrouver notre indépendance et montrer notre solidarité avec nos frères et sœurs qui se trouvent au Tibet et qui y vivent sous un régime de terreur.

Vive le Tibet libre et indépendant !

Cette mobilisation est lancée par le TYC et ELT

Source : Communauté tibétaine de France, 13 juin 2008


<:accueil_site:> | <:info_contact:> | <:plan_site:> | [(|?{'',' '}) | <:icone_statistiques_visites:>
<:info_visites:>

<:icone_suivi_activite:> fr  <:icone_suivi_activite:>   <:icone_suivi_activite:>    ?    |    <:ecrire:titre_sites_syndiques:> OPML   ?

<:site_realise_avec_spip:> 2.1.13 + AHUNTSIC