La Chine nomme un nouveau responsable dans la région de Ngaba

samedi 18 février 2012 par Rédaction

Les autorités chinoises ont nommé un haut responsable communiste spécialiste du maintien de l’ordre dans la région tibétaine de Ngaba, théâtre d’immolations de moines et en proie au soulèvement de la population.
Liu Zuoming s’est vu confier le 11 février 2012 la tête de la "Préfecture Autonome de Ngaba"  [1], une zone peuplée de Tibétains actuellement fermée à la presse étrangère [2]. Aussitôt nommé, il a promis d’intensifier la répression de la contestation.

M. Liu, un ancien procureur âgé de 54 ans, s’est notamment fixé comme objectif "d’écraser toute velléité de saper la stabilité" dans la région de Ngaba, où se trouve en particulier le monastère de Kirti, épicentre de la révolte contre la tutelle de la Chine.
Le responsable a promis de "frapper avec force les activités des forces intérieures et étrangères qui tentent de diviser, de s’infiltrer et de saboter", selon son discours de prise de fonctions publié sur un site officiel.

Au moins 23 Tibétains, en majorité des moines bouddhistes, se sont immolés par le feu ou ont tenté de le faire en moins d’un an dans les zones tibétaines chinoises [3].

Chen Quanguo, le plus haut responsable au Tibet [4], a appelé la semaine dernière à renforcer la lutte contre "la clique du Dalaï Lama", selon la terminologie utilisée par le pouvoir chinois pour parler du chef spirituel des bouddhistes tibétains.

Source : AFP, 15 février 2012.

Vous avez apprécié cet article ? Faites-le suivre à vos amis !

Share |

[1] Ngaba est un chef-lieu de l’ancienne province tibétaine du Kham, aujourd’hui dans la province du Sichuan.
Localisation de Ngaba ("Aba" ou 阿坝藏族羌族自治州 en chinois) au centre de cette carte.

[2] Voir la vidéo d’un journaliste du Guardian qui a réussi l’exploit de pénétrer dans la région de Ngaba malgré les contrôles.

[3] Voir l’article et la carte récapitulative des immolations.

[4] Chen Quanguo est le chef du P.C.C. au Tibet, nommé le 25/08/2011 en remplacement de Zhang Qingli. Voir l’article "La Chine remplace le Secrétaire du Parti pour la "Région autonome du Tibet".".


<:accueil_site:> | <:info_contact:> | <:plan_site:> | [(|?{'',' '}) | <:icone_statistiques_visites:>
<:info_visites:>

<:icone_suivi_activite:> fr  <:icone_suivi_activite:>   <:icone_suivi_activite:>    ?    |    <:ecrire:titre_sites_syndiques:> OPML   ?

<:site_realise_avec_spip:> 2.1.13 + AHUNTSIC