Tulku Athup et sa nièce Atse se sont immolés par le feu le 6 avril 2012 à Dzogchen

dimanche 14 avril 2013 par Rédaction , Monique Dorizon

Il y a un an, le 6 avril 2012, une figure religieuse tibétaine de haut rang et sa nièce, religieuse, se sont donné la mort par immolation, voulant protester ainsi contre le régime chinois.
Les témoignages du Tibet confirment que Tulku Athup alias Thupten Nyendak Rinpoché, 45 ans, et sa nièce Atse, 23 ans, se sont immolés sur le site du monastère de Dzogchen [1], Préfecture de Kardzé [2], le 6 avril 2012 pour la cause du Tibet.

Selon les témoignages, quelques jours avant l’immolation, Tulku Athup a dit qu’il allait allumer de nombreuses lampes à beurre pour tous ceux qui se sont auto-immolés pour la cause du Tibet. Il a également demandé à ses élèves de s’engager dans des activités méritoires comme, par exemple, sauver des vies animales.

A sa famille, au téléphone, le jour de son auto-immolation, il a dit : "Aujourd’hui, je termine ma vie aisément en offrant des lampes à beurre pour tous les Tibétains qui se sont immolés par le feu pour la cause du Tibet". Immédiatement après l’appel, lui et sa nièce se sont immolés par le feu.

La police chinoise de Dartsedo [3] s’est immédiatement rendue au monastère de Dzogchen.
Craignant la fermeture du monastère, les responsables ont dit à la police que Tulku Athup et sa nièce étaient décédés suite à un incendie accidentel plutôt que par immolation.
La police chinoise s’est alors retirée du monastère. Depuis lors, les autorités ont imposé de sévères restrictions dans la région et réprimé des Tibétains locaux, faisant de nombreux blessés graves.

Très jeune, Tulku Athup a rejoint le monastère de Dragkhar Lhakang à Minyak au Kham. Il a ensuite étudié au monastère de Drepung à Lhassa et au monastère de Kirti à Ngaba.

Source : Central Tibetan Administration, 27 mars 2013.

Voir l’article et la carte récapitulative des immolations.

Vous avez apprécié cet article ? Faites-le suivre à vos amis intéressés par ce sujet !

Abonnez-vous à la Lettre d’informations de Tibet-info, ou retrouvez Tibet-info sur Facebook , Twitter ou par fil RSS.

[1] Dzochen est un village du Comté de Dergé (སྡེ་དགེ་ en tibétain, également écrit Dêgê, Dégé ou 德格县 en chinois), dans la "Préfecture Autonome Tibétaine de Kardzé" dans la région du Kham, actuelle province du Sichuan.
Dzogchen, peut être localisé sur cette carte sous le nom de Zhuqingxiang (རྫོགས་ཆེན་དགོན་ en tibétain)
Le monastère de Dzogchen est situé en bas à gauche de la carte ci-dessous. .

[2] Kardzé (དཀར་མཛེས་ en tibétain, Ganzi ou 甘孜 en chinois), parfois écrit Garzé, est situé dans la région tibétaine du Kham, actuelle province chinoise du Sichuan. Localiser Kardzé (Garzé) sur cette carte.

[3] Dartsedo (དར་རྩེ་་མདོ་, Dhartsedo ou Dardo en tibétain, Kangding, 康定县 en chinois), autrefois appelé Tatsienlou, est le chef-lieu de la "Préfecture autonome tibétaine" de Kardzé.
Google Maps nomme Kangding "Garze" en raison de son rôle de Préfecture, mais un zoom plus aant indique bien Kangding (Kangding People’s Court, ...). Localiser Dartsédo (Garze) sur cette carte.


<:accueil_site:> | <:info_contact:> | <:plan_site:> | [(|?{'',' '}) | <:icone_statistiques_visites:>
<:info_visites:>

<:icone_suivi_activite:> fr  <:icone_suivi_activite:>   <:icone_suivi_activite:>    ?    |    <:ecrire:titre_sites_syndiques:> OPML   ?

<:site_realise_avec_spip:> 2.1.13 + AHUNTSIC