Mme Merkel appelle la Chine à "chercher le dialogue" avec le Dalaï Lama

mercredi 21 novembre 2007 par Rédaction

La chancelière allemande Angela Merkel a appelé le 21 nov. ’07 la Chine à "chercher le dialogue" avec le Dalaï Lama, au lieu de la critiquer pour avoir reçu le chef spirituel des Tibétains.
Mme Merkel s’est dit décidée à poursuivre une diplomatie basée sur les principes et non dictée par les seuls intérêts économiques, face à l’Iran comme à la Chine, dans une interview parue le 21 nov. dans le quotidien à grand tirage Bild.
"Comme chancelière, c’est à moi seule de décider qui je reçois et qui je ne reçois pas et où", a-t-elle averti.
"Le mieux serait que les dirigeants chinois cherchent eux-mêmes le dialogue avec le Dalaï Lama, qui demande l’autonomie culturelle pour le Tibet et la garantie des droits de l’Homme", a-t-elle conseillé.
La défense des principes est applicable à la Chine, a dit Mme Merkel qui est en froid avec Pékin depuis qu’elle a reçu le Dalaï Lama le 23 septembre à Berlin.
Selon elle, "un entretien avec le Dalaï Lama dans la chancellerie doit être possible, et cela ne remet en cause ni la politique de l’Allemagne vis-à-vis de la Chine, ni l’importance de la Chine comme puissance économique montante".
Malgré la pression, Angela Merkel reste ferme et entend infléchir ainsi une tradition allemande de diplomatie du portefeuille, suivie notamment par son prédécesseur, le social-démocrate Gerhard Schröder (1998-2005).
"En politique étrangère, nous n’avons pas le droit à la contradiction entre nos valeurs et nos intérêts économiques", a insisté la chancelière dans Bild.
"Je souhaite que tous au sein du gouvernement allemand soutiennent ma position avec détermination, faute de quoi le respect de la Chine à notre égard ne risque pas de grandir", a averti Mme Merkel.
Sebastian Bersick, de l’Institut allemand pour les affaires internationales et de sécurité, estime que Mme Merkel a raison de craindre que la Chine ne cherche à exploiter des dissensions au sein du gouvernement, les enjeux étant cruciaux pour Pékin. "Ce n’est dans l’intérêt ni de la Chine ni de l’Allemagne de jeter de l’huile sur le feu. Mais la Chine redoute que la position de l’Allemagne ne devienne un modèle à suivre pour d’autres pays européens ", a-t-il expliqué.

Le prédécesseur de la chancelière, le social-démocrate Gerhard Schröder, l’a critiquée pour sa diplomatie qualifiée "d’excessivement émotionnelle", et ses critiques ont été relayées par le ministre social-démocrate des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier.
Lors d’un point-presse régulier, le porte-parole de M. Steinmeier a assuré ne point voir d’opposition entre les positions de Mme Merkel et de son ministre. Ce dernier, a insisté Martin Jäger, juge "important" que le gouvernement se présente "uni sur la scène internationale" et "dans ses contacts avec ses partenaires chinois", et "c’est ce qu’il met en pratique".
Il a démenti que le chef de la diplomatie allemande ait qualifié publiquement la rencontre avec le Dalai Lama "d’inappropriée" ou "d’erronée".
Il a minimisé des propos critiques tenus par M. Steinmeier fin octobre à Hambourg dans le cadre politique du congrès de son parti social-démocrate SPD sur une "politique des droits de l’Homme pour la galerie" que ferait la chancelière.
"A ses yeux, il y a certes une nécessité de discuter de la question des droits de l’homme, et nous le faisons volontiers de manière factuelle et très contructive, mais cela ne doit conduire en aucune manière à ce que le gouvernement se montre désuni vis-à-vis du monde extérieur".
M. Jäger a encore observé : "Nous nous efforçons avec beaucoup de patience de mettre de côté les irritations existantes" côté chinois, et "ce n’est sûrement pas constructif quand de tels efforts du ministre sont mis en doute, ou même sapés".
Il s’est encore dit persuadé que tout le gouvernement allemand est intéressé à une "solide relation" avec la Chine.

Source : AFP 21 nov. ’07


<:accueil_site:> | <:info_contact:> | <:plan_site:> | [(|?{'',' '}) | <:icone_statistiques_visites:>
<:info_visites:>

<:icone_suivi_activite:> fr  <:icone_suivi_activite:>   <:icone_suivi_activite:>    ?    |    <:ecrire:titre_sites_syndiques:> OPML   ?

<:site_realise_avec_spip:> 2.1.13 + AHUNTSIC